sous une voix d’encre

et des bras de chaux

la page éclaircie hante

comme une fumée de feu