puissance des fissures éclats de paroles déchues l’oubli révèle annihile le jaune neutre des rues balbutiantes réalités soufflées brusquées celui qui marche ouvre les voies cercles magnétiques l’œil explose cerveau de membres un clocher sur les fenêtres de gouttes l’air est chaud liquide danse-t-il avec le vent carrière trou pyramide souterraine la majesté du corps assoiffé libre évaporation de stances montagnes si vertes si bleues limes du lac informe.